=

Mettre son CV sur LinkedIn : un acte dangereux ?

Aujourd’hui, on cherche beaucoup à avoir de la visibilité sur LinkedIn, à être le plus présent sur les réseaux professionnels pour déclencher les opportunités. Mais est-ce que vous avez pu penser au risque que cela peut engendrer ? 

L'adresse visible, un risque bien trop négligé

Ce qui m’a choqué le plus en circulant sur LinkedIn, c’est que les personnes mettent leur adresse complète sur leur CV.

Il est clairement déconseillé de tout afficher sur un réseau avec autant d’ampleur que celui-ci. Certes vous voulez vous donner le plus de chance, mais quelqu’un qui veut vous nuire d’une quelconque manière n’aura pas trop de mal à vous mettre la pression ou à vous trouver.

Mon conseil : n’afficher que la ville dans laquelle vous vous trouvez, et éventuellement le rayon (en km) de mobilité que vous acceptez. Cela est ainsi présenté à titre indicatif, sans pour autant donner toutes les informations à quelqu’un qui veut creuser dans votre vie privée. 

Le numéro de téléphone, pratique mais dangereux

Un harceleur peut facilement vous pister avec un simple numéro de téléphone, ou l’utiliser pour accéder à certains de vos comptes en ligne.

N’oubliez jamais que si tout va bien pour le moment, votre vie peut devenir un vrai enfer avec quelqu’un qui sait parfaitement y faire pour tirer les avantages qu’il veut d’une personne. [regardez la série You sur Netflix, vous comprendrez encore mieux ce que je vous partage aujourd’hui].

Alors, pour le conseil : ne transmettez votre numéro de téléphone qu’à un recruteur qui vous contacte par mail ou sur LinkedIn en privé avec une offre sérieuse. Sinon, demandez son numéro pour le contacter si besoin est. Mais gardez le contrôle de ce type d’informations.

L'email, indispensable mais réutilisable

L’adresse e-mail est la clé du premier contact lorsque vous êtes dans le milieu du travail. Mais veillez à donner une adresse que vous n’utilisez pas pour autre chose. Car vous pourrez vite être noyé dans les newsletters et offres promotionnelles en tout genre. 

Pour avoir assisté à quelques conférences sur l’intelligence artificielle, de nombreux algorithmes sont mis en places pour récupérer ce type d’informations avec votre profil sur LinkedIn.

Vous devenez alors un prospect bien défini et ciblé pour de multiples sociétés qui pourront les revendre à d’autres. Alors un email, c’est nécessaire sur votre CV. Mais sur un profil public, veillez à donner un mail qui ne vous posera pas beaucoup de problèmes.

Trop d'informations, et on vous traque

De nombreux robots récupèrent vos informations et les revendent à des sociétés. En effet, les images et les documents pdf peuvent être transcrit en moins d’une seconde. Même les photos sont désormais analysées par des intelligences artificielles. Vous pouvez avoir le meilleur profil sur LinkedIn, si on vous retrace sur un compte Facebook (avec un nom modifié) et que celui-ci ne reflète pas une image très prestigieuse, vous êtes mis de côté avant même d’avoir postulé.

Désormais, la donnée vaut de l’or, alors conservez tout ce qui concerne votre privée ou des informations sensibles et exploitables dans un espace particulier. La maîtrise de son image est très importante, mais la non divulgation d’informations personnelles encore plus.

La solution : repenser un CV que vous diffuserez sur les réseaux publics, et un que vous transmettrez aux recruteurs par envoie de mail ou lors d’un entretien directement.

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à me faire un retour si vous voyez des choses à améliorer. 

 

 

 

Je vous dis à très vite,

Emy, de Marketing On Heels.

cv , LinkedIn, postuler , salarié

Tu as aimé cet article ?

Partage le sur Pinterest  !

Il te suffit de cliquer sur le logo Pinterest qui apparaît sur l’image !

1 réflexion sur “Mettre son CV sur LinkedIn : un acte dangereux ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *