fbpx

Etre étudiant entrepreneur avec le statut proposé par PEPITE comporte des avantages et des inconvénients qui se mêlent à votre année… Voici mon aperçu du sujet par rapport à mon expérience et celles d’autres étudiants entrepreneurs qui ont fait partie de ma promotion : 

 

Les avantages du Statut Etudiant Entrepreneur

Le tuteur

À partir d’une soirée de rencontre des tuteurs volontaires et des étudiants entrepreneurs (ou selon les régions, la rencontre directe avec le tuteur qui vous a été désigné), vous êtes accompagné par un professionnel qui a une expérience proche du secteur de l’entrepreneuriat. 

Son soutien est important puisqu’il peut vous conseiller, vous apporter son regard extérieur ou encore, vous ouvrir à son réseau. Néanmoins, tous les tuteurs ne sont pas aussi investis que vous pouvez les attendre. 

C’est à vous de le solliciter si vous avez besoin de son éclairage. Dans d’autres cas, ce tuteur finira par devenir un très bon ami et ouvrir des portes intéressantes.

 

En outre, vous avez aussi un référent enseignant, qui lui, interviendra surtout pour vous conseiller sur votre orientation (ou selon son domaine de compétences, répondre à certaines de vos questions). 

 

La dynamique collective

La communauté d’étudiants entrepreneurs que vous allez retrouver cette année est généralement très solide. Il y a une vraie dynamique, un mélange de rêves, de motivation et d’ambition qui est vraiment nourrissant.

Quand on est dans un tel contexte, notre envie de réussir se réveille régulièrement et nous pousse à être productif dans l’élaboration de notre projet, ou l’avancement de notre activité. 

C’est important d’être entouré de personnes qui ont des projets tous aussi incroyables les uns des autres. Cela nous rappelle clairement la raison pour laquelle on est dans un tel mouvement aujourd’hui. 

Et se rappeler régulièrement son pourquoi, ça fait avancer avec énergie.

 

Les événements challengeants

Ils sont une solution idéale pour sortir de sa zone de confort et donner un coup de “boost” à son projet. Ils portent tous des noms plus ou moins innovants, mais ne serait-ce que pitcher son idée en public permet d’apprendre à se vendre. 

Et, surtout quand on n’est pas trop à l’aise avec cela, ce genre d’événement permet de se révéler et faire découvrir son ambition à de nombreuses personnes. Il y a des moments de création d’entreprise accélérées, des séminaires particuliers ou encore des soirées pour solliciter des financements. 

Tout est possible, et même si vous ne connaissez personne, ça vaut le coup d’y aller, ne serait-ce que pour se faire connaître et tester son projet.

 

Les outils et méthodes

Particulièrement intéressants lorsqu’on débute, PEPITE donne des outils qui permettent de structurer son idée ou son projet, et voir ses pensées matérialisées. 

Plutôt axés sur la création d’entreprise, ils sont aussi pertinents lorsque l’on veut challenger son business model et le bousculer au maximum pour anticiper de nombreux obstacles.

 

La mise en relation

Que ce soit à travers les événements, le tuteur ou les divers moments d’échanges avec des professionnels, l’avantage du statut est la mise en contact facile et rapide avec un vrai réseau. 

Dans chaque ville, il existe des clubs d’affaires, des réseaux d’entrepreneurs, des coachs de la CCI et pleins d’autres personnes qui peuvent s’intéresser à votre projet. 

Le réseau est très important pour un professionnel, d’autant plus lorsqu’on est jeune et que l’on ne connaît pas encore grand monde. Alors, soyez présent, montrez vous et faites avancer les choses pour votre activité. Une rencontre peut tout changer. 

 

Une grande liberté

Particulièrement lorsque vous ne suivez pas le D2E (Diplôme des Etudiants Entrepreneurs), votre année se résume à participer aux ateliers et événements qui vous intéressent, ainsi qu’à réaliser des soutenances orales sur l’avancée de votre projet. 

Vous êtes assez libre de vos actions, ce qui est plutôt agréable. Vous pouvez solliciter votre tuteur professionnel ou votre tuteur enseignant à votre guise, et échanger avec des professionnels si vous souhaitez un accompagnement plus précis.

Toutefois, comme toute liberté, celle-ci comporte des limites, et c’est dans la partie suivante que nous allons aborder l’envers du décor.

 

.

Les inconvénients du Statut Etudiant Entrepreneur

Si vous avez déjà lancé votre entreprise

Sachez que PEPITE est très intéressant lorsque vous êtes au stade du projet, de l’idée, et que vous souhaitez réaliser une création d’entreprise. 

Néanmoins, si vous êtes déjà passé à l’action, tous les ateliers et événements seront essentiellement centrés sur cette structure en amont, et beaucoup moins le développement.

 

Pas d'aménagement de cours

Il y a, théoriquement, des jurys universitaires pour définir si vous entrez dans les cases de l’engagement étudiant. Pour autant, les étudiants entrepreneurs ne semblent pas bénéficier de ces aménagements d’emploi du temps, qui seraient pourtant précieux dans la construction et le déploiement de leur projet. 

L’autre possibilité pour avoir plus de temps pour son activité est de substituer son stage à son projet entrepreneurial. Cependant, il est très dur de convaincre l’établissement scolaire que cela peut remplacer un stage en entreprise, même si vous avez le soutien de PEPITE. 

Les changements administratifs ne conviennent pas toujours à votre établissement scolaire. Ceux qui ont réussi à avoir ce type de dérogation ont fait des pieds et des mains pour convaincre l’administration de leur formation. À vous de vous accrocher ! 

 

Pas de D2E, peu de suivi

Il est super d’avoir une grande liberté, mais certains ont besoin d’avancement régulier pour voir leur projet évoluer. Et il n’est pas facile avec les cours à côté de trouver le temps pour cela. 

Ce qui est dommage, c’est donc effectivement ce manque de suivi par l’équipe PEPITE, qui se contente d’organiser des soutenances orales pour faire le point

Seulement, j’ai vu des étudiants entrepreneurs se faire reprocher de ne pas avoir le temps de faire une étude de marché, hors ils n’avaient pas suivi le D2E. De plus, les ateliers ne proposent pas ce genre de sujet, et ça manque vraiment au programme en générale.

 

Une pression supplémentaire

Même si les soutenances orales ont un avantage certain pour faire avancer les projets et donner des retours constructifs aux étudiants, elles restent pour autant une charge de travail supplémentaire. 

De plus, certains étudiants n’ont pas le temps d’avancer comme ce qui est demandé par PEPITE et les consignes sont un peu larges d’une fois sur l’autre. Le manque de temps lié à la casquette Etudiant pourrait être prise en compte par l’organisme. 

Je pourrais faire de nombreuses suggestions, dont l’une qui serait d’organiser des “stages” en soirée pour préparer cette soutenance et booster le projet avant le jugement du jury. 

Je trouve cette option pertinente dans le sens où certains membres du jury ne prennent pas en compte les problématiques de charge de travail des étudiants. 

Ce type de moments pourrait donc permettre de faire le point en amont, pour voir ce qu’il reste à mettre en place avant l’oral. 

 

Pas de compréhension des programmes

De l’extérieur, il n’est pas toujours évident de comprendre le contenu du statut d’Etudiant Entrepreneur. Alors on y va pour avoir une reconnaissance de son idée et espérer un vrai accompagnement de son projet, mais sans certitude. 

Au final, ce qui est vraiment clair c’est le D2E qui comporte des périodes pour être concentré sur son projet. Mais si on ne souhaite pas le passer, cela reste assez vague, et on se rend compte que les ateliers pour les étudiants entrepreneurs sont accessibles à tous… 

Donc on recherche parfois l’intérêt d’adopter le statut lorsqu’on ne souhaite pas avoir le D2E. Heureusement, il y a des séminaires, des événements spéciaux qui permettent de se bousculer un peu et d’apprendre sur le tas. 

Je suis convaincue que PEPITE pourrait rassembler d’avantages de jeunes déterminés avec une communication plus explicité sur le contenu du statut. 

 

Et d'autres points à améliorer sûrement

Le jury n’est pas adapté au projet. D’un côté, cela permet de vulgariser son idée et de la présenter à tout-un-chacun. Pour autant, cela est limitant lorsqu’on veut progresser avec des personnes du secteur d’activité en question. Mais on peut comprendre que, pour des questions logistiques, le jury ne soit pas calqué sur le projet présenté. 

J’ajouterais néanmoins qu’il serait plus simple et plus agréable pour les étudiants d’avoir un jury unique pour toutes les soutenances, afin de ne pas avoir à réexpliquer entièrement son projet à chaque fois, et constater une évolution.

 

Un autre point contraignant selon moi est le manque de pratique. Lorsqu’on n’est pas candidat au diplôme des Etudiants Entrepreneurs, on ne bénéficie pas beaucoup d’ateliers pour développer son projet. 

Je trouve ça dommageable, particulièrement pour les étudiants qui ne le font pas pour des raisons financières (et oui, comme tout diplôme, le D2E se finance). Plus d’ateliers permettraient plus d’échanges et de rencontres avec les jeunes et futurs entrepreneurs.

 

Finalement, ce qui est dommage c’est que le statut est très peu adapté si l’on a déjà lancé son entreprise. En effet, les séances tournent surtout autour de l’idée et de la création de structure. 

Néanmoins, il reste intéressant pour ceux qui se sont lancés tête baissée et qui ont besoin de reprendre les bases pour mieux avancer. 

Je suis tout de même convaincue que le statut a peu d’intérêt lorsqu’on s’est lancé, ou lorsqu’on a des connaissances de gestion d’entreprise solides. 

Mon conseil pour PEPITE serait surtout de développer sa communication et d’éclaircir ces différentes zones d’interrogation qu’ont les étudiants curieux de ce fonctionnement. 

 

Voilà pour mon retour d’expérience, qui j’espère aura pu vous apporter une réflexion sur le statut Etudiant Entrepreneur. N’hésitez pas à me poser des questions ou me faire votre retour. Ceci est une vision personnelle que je partage, la liste est non exhaustive bien évidemment. 

À très bientôt, 

.
etudiant entrepreneur , avantages , inconvenients , etudiant ,entrepreunariat

Tu as aimé cet article ?

Partage le sur Pinterest  !

Il te suffit de cliquer sur le logo Pinterest qui apparaît sur l’image !

Vous pourrez également apprécier :