fbpx
Si tu es entrepreneur ou si tu as juste les idées constamment en activité, et que tu as des projets qui s’enchaînent dans ta tête les uns à la suite des autres, tu as sûrement envie de savoir comment faire pour les canaliser. Si j’écris cet article, c’est parce qu’il y a pleins de projets dans ma tête, et je vois bien que je m’éparpille. J’ai envie de développer un nombre impressionnant de projets sauf que tout n’est pas clair. Alors, à force d’être confuse dans ma réflexion, j’ai mis en place une méthode qui permet de canaliser les idées, ou du moins, d’apaiser l’esprit pendant un moment. 

1 – La carte mentale

 Pour chaque projet, tu peux utiliser des applications de carte mentale ou simplement une feuille de papier pour décomposer la structure d’un projet. Au centre tu places ton idée, autour, tu commences à des flèches avec le type de client, les concurrents, quels sont les partenariats que tu peux faire, comment ton projet se structure au niveau du contenu, sur quels axes de communication tu vas être présent, etc…  L’intérêt c’est de mettre tout ce qui te passe par la tête. Mais si comme moi, tu as 1000 cartes mentales parce que tu as 1000 projets… ça n’est pas simple. Alors, après cette première phrase d’extériorisation par projet, je te conseille une autre stratégie. 

2 – Les colonnes stratégiques

 J’ai développé cette façon de fonctionner car pour ma part, c’est celle qui a le mieux marché pour me “calmer” les idées. Je m’explique. Les cartes mentales, je trouve ça super par projet. Par contre, quand il s’agit de structurer tous les potentiels projets et toutes les idées rattachées… Là ça se complique. J’ai donc regroupé les projets qui avaient la même “cible” ou le même type de clientèle potentielle. J’ai fini par avoir deux à trois grands projets majeurs. J’ai collé des feuilles A4 sur mon mur, en colonne (3 feuilles A4 par colonnes). J’ai commencé par écrire le nom de chaque projet en haut et en grand (si vous avez un nom par projet). Sur la première feuille A4, j’ai inscris la description et le contenu du projet. Quelles prestations associées, qu’est-ce que ça apporter au client, qui est mon client ? Sur cette même feuille, j’ai également écrit une autre partie avec le développement à long terme ; comment je peux étendre et développer ce projet à l’avenir ? Sur la 2e feuille, j’ai écrit les objectifs majeurs de chaque projet. Par exemple, un de mes projets est juste une façade qui sert à en financer un deuxième. Pour un autre, j’ai écris que je voulais développer une vraie communauté et mettre certaines valeurs en avant, etc. Qu’est ce que ce projet va vous apporter dans votre business ? Sur la 3e feuille, j’ai positionné les stratégies pour mettre en place, développer et promouvoir le projet. Par exemple, développement d’un blog par référencement naturel, newsletter, etc. Rien ne sert d’écrire des grandes phrases, quelques mots ou un fonctionnement point par point vous permettront d’être concis et clair.  

3 – Prioriser

 Maintenant que vous avez tout sur votre mur, face à vous, projet par projet, vous pouvez prioriser. C’est une étape importante puisqu’elle consiste à être “focus” sur un premier axe. Si comme moi, vous n’arrivez pas à choisir car tous représentent quelque chose d’important à vos yeux ; DEMANDEZ CONSEIL. Parlez-en à votre entourage, amis, conjoint, ou personnes extérieures ; celui-ci saura vous dire en fonction de votre discours, ce qu’il vous faut prioriser. Parce qu’en fait, vous le savez au fond de vous-même, mais vous avez tellement d’ambition que c’est parfois difficile de faire le ménage dans vos pensées. Alors parlez-en autour de vous, vous verrez que vous y verrez plus clair. Mais la phase d’extériorisation de vos pensées est déjà un premier pas vers la “libération” de votre esprit. Pour avancer stratégiquement, il ne faut pas avoir une immense charge mentale, ni avoir un esprit encombré.Dès que vous avez de nouveaux projets qui arrivent dans votre esprit, demandez-vous ; 
  • Est-ce vraiment important pour moi ?
  • Est-ce que ce projet ne se couple pas avec un autre que j’ai déjà ? Pourrait-ce être une extension de ce projet ?
  • Si ce projet doit naître, quels sont les risques ? Combien coûte-t-il et comment le mettre en forme ?
 J’espère que ces astuces vous permettront d’y voir plus clair. Car il m’a moi-même fallut du temps pour être honnête avec moi-même et libérer mon esprit.  
J’espère que cet article vous aura plu, j’avais envie de transmettre les stratégies que j’ai mise en place pour calmer mon mental. Que vous soyez stagiaire, alternant, entrepreneur ou en recherche d’emploi, ces techniques peuvent vous servir pour différents projets, même personnels. En espérant, vous avoir aidé au mieux ! Merci de me lire (n’hésitez pas à me donner des retours sur les réseaux sociaux ou en commentaires). Emy, de Marketing On Heels.
idées , business tips , entrepreneur ,entreprenariat

Tu as aimé cet article ?

Partage le sur Pinterest  !

Il te suffit de cliquer sur le logo Pinterest qui apparaît sur l’image !

Vous pourrez également apprécier :